DES 14 ANS, APPRENEZ A CONDUIRE UN SCOOTER OU UNE VOITURETTE

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Obtenir la catégorie AM du permis de conduire afin de pouvoir conduire, pour les personnes nées après le 1er janvier 1988 et ne possédant aucun autre permis ou titre équivalent délivré par un état membre de l’U.E., en autonomie un :

  • Un scooter ou une moto d’une cylindrée inférieur à 50cm3 (4kw)
  • Un quadricycle léger (« voiturette »)

 

Attention :

Les personnes nées avant le 1er janvier 1988, qu’elles soient ou non titulaire d’un permis de conduire sont autorisées à conduire un véhicule de la catégorie AM sans formalité particulière. Avec le BSR ou les permis de conduire obtenus avant le 19 janvier 2013, il est possible de conduire des cyclomoteurs ou quadricycles légers uniquement en France.

 

Cette formation vise à diminuer de manière significative l’accidentologie des adolescents en deux-roues :

  • Connaître les principales règles de circulation
  • S’avoir s’intégrer à la circulation
  • Connaître les différentes signalisations
  • Avoir des notions concernant le véhicule et son entretien
  • Maîtriser les manœuvres de base a
  • Connaître l’ensemble des vérifications à mettre en œuvre avant de prendre son véhicule

 

LES ENJEUX DE LA FORMATION A LA CONDUITE :

La dimension sociale de l’usage du scooter et de la voiturette, au même titre que l’automobile, se développe fortement. Au-delà du plaisir de conduite et des loisirs, il devient aujourd’hui un outil pratique de déplacement, notamment lorsque la localité présente une faible présence des transports en commun.

 

Depuis 50 ans, l'accidentalité des jeunes est un véritable fléau dans tous les pays du globe quel que soit le niveau socioéconomique. D’après l’OMS, les accidents de la route serait la première cause de décès des 15-29 ans.

 

Les conducteurs de scooter et de voiturette sont largement sur-exposés pour ce qui est du risque routier, du fait notamment de leur faible vitesse (45km/h maximum) et de leur petite taille.

L’effort de renforcement de l’éducation et de la formation à la conduite de ce type de véhicule doit donc être poursuivi.

La formation en auto-école est indispensable pour vous apprendre à conduire, c’est-à-dire :

  • Avoir une connaissance des règlements concernant la circulation, la conduite d’un véhicule et les bons comportements du conducteur
  • Partager un espace avec plusieurs autres catégories d’usagers qui ont chacune des spécificités
  • Adapter son comportement pour réduire le risque d’accident
  • Résister aux pressions extérieures, sociales et autres pour mettre en œuvre une conduite en toute sécurité.

L’objectif de notre formation est de vous amener à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir devenir.

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante pour laquelle vos formateurs, enseignants diplômés de la conduite et de la sécurité routière, ainsi que toute l’équipe pédagogique saura vous guider.

 

LE DEROULE DE LA FORMATION :

1/ prérequis : la formation théorique

Il faut avoir obtenu l’ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) de niveau 1 ou 2 ou l’ASR pour suivre une formation pratique de 7 heures minimum

2/ La formation de 7 heures 

La conduite d’un véhicule de la catégorie AM présente de réelles spécificités qu’il faut être en mesure de maîtriser correctement. Le programme de formation extrait du Référentiel pour l’Education à une Mobilité Citoyenne se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu’un nouveau conducteur responsable et autonome doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

 

La formation pratique est constituée de trois phases :

• une phase d’enseignement hors circulation (durée 2h),

• une phase de conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique,(durée 4h),

• une phase de sensibilisation aux risques (durée 1h).

FORMATION PRATIQUE HORS CIRCULATION (2h)

FORMATION PRATIQUE EN CIRCULATION (4h)

SENSIBILISATION AUX RISQUES (1h)

Les équipements indispensables à la conduite d’un cyclomoteur, leurs rôles

Démarrer le véhicule, qu’il soit déjà ou non dans la circulation

Sensibilisation aux risques spécifiques à la conduite des cyclomoteurs et quadricycles légers à moteur

Connaissance des principaux organes du véhicule (cyclomoteur ou voiturette)

Ralentir et immobiliser le véhicule, qu’il soit déjà ou non dans la circulation

Sensibilisation aux cas d’accidents les plus caractéristiques impliquant ces véhicules

Les contrôles indispensables à l’entretien du véhicule et au maintien de la sécurité

Rechercher des indices utiles : signalisation, clignotants, trajectoire, regard des autres usagers

La vitesse et ses conséquences (équilibre, adhérence, force centrifuge, freinage)

La maîtrise technique du véhicule hors circulation :

  1. Découverte des principaux organes du véhicule
  2. Maîtrise du véhicule hors circulation

Adapter l’allure en fonction de ses capacités, des possibilités du véhicule, de la signalisation, de la règlementation et des situations rencontrées

 

 

Apprécier et maintenir les distances de sécurité latérales et longitudinales en toutes circonstances

 

 

Négocier un virage

 

 

Choisir la position sur la chaussée

 

 

Franchir les différents types d’intersection

 

 

Changer de direction

 

 

Au travers de ce programme, avec l’aide de votre formateur, vous allez apprendre et comprendre :

  • les règles du code de la route (notamment celles qui concernent plus spécifiquement le type de véhicule que vous apprenez à conduire)
  • le rôle de l’équipement du motard
  • la nécessité de partager la route en bonne intelligence avec les autres usagers et d’adopter des comportements de conduite citoyens et responsables
  • la nécessité de la prise de conscience des risques et des limites propres à sa conduite et à celle des autres conducteurs.
  • Les risques liés plus spécifiquement aux véhicules de la catégorie AM

Ce programme vous permet également de pratiquer l’auto-évaluation de vos analyses, décisions, actions et choix de conduite.

Votre formateur est à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.

 

Une alternance de cours théoriques (vérifications courantes de sécurité, notions d’inertie, d’effet centrifuge, …) et pratiques (parcours à allure lente ou rapide sur piste, manœuvres sur piste, mise en œuvre des apprentissages en circulation), collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression.

 

Il n’y a pas d’examen final. Lorsque vous aurez effectué vos 7 heures, votre formateur vous délivrera une attestation de suivi de formation, qui vous permettra de conduire votre véhicule pendant 4 mois, en attendant l’arrivée de votre permis définitif.